Nos participants sont des personnes issues de la migration forcée, ce qui inclut des situations administratives ou personnelles très diverses (réfugié, demandeur d’asile, voire personne nouvellement arrivée pour des raisons professionnelles, etc.)

Nous préférons parler de “participants” (plutôt que de “bénéficiaires”) pour décrire l’ensemble des personnes à qui sont destinés les projets de Makers for Change, car ils participent activement aux activités proposées.

Les actions avec nos participants se fondent sur le principe de l’”empowerment (ou “autonomisation” comme le disent nos voisins québécois) : c’est l’idée d’accompagner nos participants vers l’autonomie en leur donnant des clés pour agir sur les conditions sociales ou économiques auxquelles ils sont confrontés.

Voici un exemple de parcours-type  :

  • découverte de l’association au travers d’une activité
  • rencontre avec des acteurs locaux
  • découvertes de projets existants (dans le champ du culturel, du numérique, de l’économie sociale et solidaire, de l’entrepreneuriat …)
  • valorisation de leurs compétences et potentiels grâce à des ateliers ludiques
  • accompagnement dans le développement de leurs propres projets
  • autonomie : le participant devient lui-même porteur de projets